Aller au contenu. | Aller à la navigation

Ce mercredi 11 novembre, nous commémorons l'Armistice de 1918
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités Ce mercredi 11 novembre, nous commémorons l'Armistice de 1918

Ce mercredi 11 novembre, nous commémorons l'Armistice de 1918

Pas de grand cortège cette année... Compte tenu de la situation sanitaire, nous nous sommes réunis en comité restreint afin que le fil des commémorations ne soit pas rompu.

Des fleurs ont été déposées au pied de l'ensemble des monuments de Court-Saint-Etienne dédiés à la mémoire des soldats belges qui se sont battus pour notre liberté.
 
Étaient présents à tour de rôle : le Bourgmestre Michael Goblet d'Alviella, Mary-Line Romain Echevine des Cérémonies patriotiques, Mélanie Laroche Présidente du Conseil communal, Manuel Bultot Président de la Fédération Nationale des Combattants section Court-Saint-Etienne accompagné de son porte-drapeau, et Paul Urbain Président du Comité du Souvenir Franco-Belge.

Voici à cette occasion le discours de Manuel Bultot, Président de la Fédération Nationale des Combattants section Court-Saint-Etienne

Monsieur le Bourgmestre ;

Madame Echevine des cérémonie Patriotique ;

Mademoiselle, Mesdames et Messieurs.

 

Je vous remercie pour votre présence à cette cérémonie commémorant l’Armistice, signée le 11 novembre 1918 à 5h45 qui a marqué la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914 – 1918), la victoire des Alliés et la défaite totale de l’Allemagne. Ce conflit a fait près de 20 millions de victimes, militaires et civiles, dont 100.000 Belges.

« Plus jamais cela ! » : s’écriait-on déjà à l’époque. Et pourtant, une vingtaine d’années plus tard, la Seconde Guerre mondiale (1940 – 1945) débutait avec son cortège de morts, de destruction, de souffrance, de malheurs et de cruautés. Elle coûta la vie à plus de 60 millions de personnes dont 88.000 Belges.

En 1945, après la fin de cette Seconde Guerre mondiale, la signification de ce jour mémorable fût remplacée par la célébration du souvenir des morts tombés durant la Première Guerre mondiale mais aussi durant les autres conflits et actions de paix auxquels a participé la Belgique.

En cette journée du 11 novembre, en plus d’honorer la mémoire des combattants et non combattants qui ont souffert et qui malheureusement sont morts pour défendre notre pays et les valeurs démocratiques qui lui sont associées, c’est la paix que nous fêtons, cette paix que nous souhaiterions tous universelle mais qui est, hélas, toujours absente dans bien des régions du monde actuel.

 

A côté des conflits armés et des menaces terroristes, il y a d’autres formes de violence qui se développent parfois sous nos yeux : dans la cour de récréation, aux abords des terrains de sport, sur les réseaux sociaux, dans la rue et même au sein de certaines cellules familiales.

Qu’elles soient verbales, morales ou physiques, toutes ces violences doivent être condamnées.

 

Aujourd’hui, dans ce monde menacé par cette violence aux multiples facettes :

 

- Mon vœu est que chacun d’entre nous soit, dans ses actes et dans ses paroles, porteur de paix, de tolérance et de respect ;

- Mon vœu est aussi que nous puissions faire preuve de discernement et ayons l’intelligence et la volonté nécessaire pour réfléchir sereinement à la façon de trouver ensemble les remèdes aux problèmes que connait notre société ; ainsi que la jeunesse ;

- Mon souhait est que nous restions unis, vigilants et que nous soutenions nos militaires et policiers qui sont en première ligne pour assurer notre protection ;

- Je formule enfin le vœu que, devant ce monument chargé de tant de nobles sentiments et en se remémorant notre devise nationale, se souvenir, rendre hommage, tendre la main et transmettre un message d’espoir et de paix, c’est là nôtre devoir à tous.

 

Comme notre devise : l’Union fait la Force.

 

Vive le Roi.

 

FNC section Cours-Saint-Etienne

Monsieur Bultot Manuel

Président

Actions sur le document
« Novembre 2020 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30
images.jpg