Bruille Saint Amand (France)

 Extrait du registre des délibérations du Conseil communal du 31.05.2013


JUMELAGE PATRIOTIQUE AVEC BRUILLE-ST-AMAND (France)

LE CONSEIL COMMUNAL,

Considérant l’invasion de la Belgique le 10 mai 1940 et à cette occasion la mise en œuvre par les Alliés en appui de l’armée belge de « la manœuvre Dyle », consistant à positionner les infanteries britannique  et française sur une ligne allant de Louvain à Wavre pour les premiers et de Wavre à Namur
jusqu’à la porte des Ardennes pour les seconds,

Considérant la participation à cette manœuvre de trois régiments d’infanterie et deux régiments d’artillerie français, dont notamment le 43e Régiment d’Infanterie de Lille,

Sachant qu’au cours des trois journées de combat, du 12 au 15 Mai, 43 Officiers, Sous - Officiers et Soldats français trouveront la mort sur le territoire de Court Saint Etienne,

Sachant qu’à l’issue de ces combats, le 43e Régiment d’Infanterie inscrira autour du village de Bruille-Saint-Amand en France, au bord de l’Escaut, une nouvelle page héroïque de son histoire à la fin du mois de Mai 1940, en mémoire de laquelle fut érigé au lieudit du Moulin le Mémorial aux militaires du régiment, tombés au Champ d’Honneur, pendant la campagne de Mai – Juin 1940 ;

Considérant que forts du renouvellement par ces faits d’une amitié franco-belge forgée lors de la Première Guerre mondiale, les Prisonniers de Guerre à leur retour à Court-Saint-Etienne de cinq ans de captivité forgèrent l’idée d’honorer la mémoire et de perpétuer le souvenir de leurs camarades français tombés chez nous par le biais de l’érection d’un monument commémoratif,

Rappelant que c’est  le 13 Mai 1956 que fut inauguré sur la Place communale le monument dédié aux Militaires français, construit de leurs mains par les Anciens Combattants de 1914 – 1918, avec des matériaux véhiculés par les Anciens Prisonniers de Guerre de 1940 – 1945,

Rappelant ce jour là la remise symbolique de ce monument aux Autorités communales qui en acceptèrent la sauvegarde et l’entretien et s’engagèrent à épauler le Comité du Souvenir Franco – Belge dans l’organisation annuelle d’une Journée du Souvenir à laquelle seraient reçues les délégations des régiments français ayant combattu sur le territoire de la commune ;

Considérant la participation annuelle des autorités municipales de Bruille-Saint-Amand, du 43e Régiment d’Infanterie et de l’Amicale du 43e RI à cette Journée du Souvenir et de celles de Court-Saint-Etienne et du Comité du Souvenir Franco-belge à la prise d’armes du 43e Régiment d’Infanterie à Bruille-Saint-Amand ;

Considérant qu’en cette année 2010, se commémore le 70e anniversaire de ces évènements tragiques et héroïques ;

Considérant les liens d’amitiés qui se sont forgés entre la Municipalité de Bruille-Saint-Amand et la Commune de Court-Saint-Etienne par le biais d’une histoire commune et d’une volonté partagée de perpétuer le souvenir du sacrifice de jeunes gens venus, au prix de leur vie, combattre pour notre liberté ;

Vu la charte de jumelage patriotique imaginée par les deux communes et le 43e Régiment d’Infanterie ;

DECIDE

Article 1 : le jumelage patriotique de Court-Saint-Etienne avec la Municipalité de Bruille-Saint-Amand en France ;

Article 2 : de confier le soin au Bourgmestre de signer à Bruille le 4 juin prochain, à l’issue de la prise d’armes du 43e Régiment d’Infanterie, en présence et avec la participation de son Chef de Corps, la charte de jumelage patriotique.


 
Actions sur le document
« Juin 2021 »
Juin
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930