Aller au contenu. | Aller à la navigation

Résolution de soutien envers les agriculteurs du Brabant wallon par rapport à la circulation des tracteurs sur la N25
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités Résolution de soutien envers les agriculteurs du Brabant wallon par rapport à la circulation des tracteurs sur la N25

Résolution de soutien envers les agriculteurs du Brabant wallon par rapport à la circulation des tracteurs sur la N25

A l’initiative du groupe Plus et adoptée après débat par l’ensemble du conseil communal du 27 août 2019.

Au début de ce mois d’août, le ministre Carlo Di Antonio annonçait avoir pris un arrêté interdisant l’accès à la nationale 25 aux véhicules lents à partir du 1er janvier 2020. Parmi ces convois lents figurent les convois agricoles.

Le Conseil regrette que la décision ait été prise sans épuiser toutes les formes de concertation dans une période politique délicate.

Le Conseil communal de Court-Saint-Etienne reconnait l’impérative nécessité de sécuriser davantage la circulation sur la N25.
Toutefois, parmi les trois mesures d’accompagnement à cette décision, celle qui concerne le renforcement et la réhabilitation de N237a entièrement sur le territoire de Court-Saint-Etienne inquiète le Conseil.

Si le Conseil peut se réjouir d’une réhabilitation et d’un renforcement de la N237A dont la Région est devenue propriétaire par voie d’expropriation en extrême urgence en 1982 afin d’y réaliser une bretelle d’accès à la N25, il y a toutefois des raisons sérieuses de douter de la réalisation dans un délai très court de cette mesure. L’usage de cette nationale en l’état actuel à partir du 1er janvier est inconcevable et dangereux. De plus, les aménagements de sécurité entrepris dans les communes ne permettent pas toujours aux agriculteurs de circuler correctement et en toute sécurité.

De plus, Il faut regretter que les communes concernées n’aient à ce stade pas pu avoir connaissance des études qui auraient été réalisées sur les problèmes rencontrés sur la N25 et les solutions alternatives afin qu’un tableau précis et une photographie des itinéraires alternatifs puissent être soumis à réflexion. En attendant, la circulation des tracteurs sur la N25 doit être maintenue.

C’est pourquoi, le Conseil communal de la commune de Court-Saint-Etienne, à l’unanimité, demande au Ministre Di Antonio de :
  • Retirer sa décision et de reprendre le dialogue avec toutes les parties concernées en priorité avec les autorités publiques des communes traversées par la nationale 25 et de la province du Brabant wallon ainsi qu’avec les principaux acteurs concernés ;
  • S’assurer que les mesures d’accompagnement concertées, faisant l’objet d’accords, soient mises en œuvre effectivement.
  • Communiquer aux communes concernées les études réalisées par la Région sur la problématique générale de la N25 et en particulier sur les mesures alternatives.
Actions sur le document
« Septembre 2019 »
Septembre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30
images.jpg