Aller au contenu. | Aller à la navigation

Pulvérisation et pesticides : rappel des règles pour le particulier
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités Pulvérisation et pesticides : rappel des règles pour le particulier

Pulvérisation et pesticides : rappel des règles pour le particulier

La Wallonie est en route vers le zéro phyto! Voici un rappel des différentes mesures concernant l’usage des pesticides par le particulier.

Suivant le principe de précaution, l’usage de produits phytopharmaceutiques considérés dangereux pour la santé et l’environnement est à présent limité voire interdit. Un changement de règlementation qui s’est effectué en plusieurs étapes afin de laisser au citoyen le temps de se tourner vers des alternatives plus respectueuses de la nature.

Mon trottoir sans pesticides

Parce qu'ils font partie du domaine public, vos trottoirs ne peuvent plus être désherbés chimiquement. Par ailleurs, depuis juin 2014, la pulvérisation des surfaces imperméables reliées à un réseau de collecte des eaux (égouts, filets d’eau) est interdite. Autrement dit, il n’est pas autorisé de traiter chimiquement des surfaces comme une terrasse, une pente de garage ou une allée, si celles-ci sont reliées à un réseau de collecte. Ces mesures visent à protéger notre ressource en eau.

En septembre de la même année sont venues s’ajouter des « zones tampons » à respecter où il est également interdit de pulvériser (sur son terrain privé).  Ces zones sont détaillées sur le schéma ci-joint :
  • une zone de minimum 1 mètre (selon la pente) attenant à un trottoir
  • une zone de minimum 6 mètres à partir de la crête de la berge d'une eau de surface (étang, cours d'eau, mare)
  • une distance d'1 mètre à partir de la crête d'un talus relié à un filet d'eau

Jardiner sans pesticides

Mauvaises herbes, limaces, pucerons... les tracas au jardin sont nombreux et le recours aux produits phytopharmaceutiques pour y remédier reste monnaie courante, malgré la législation…
  • Depuis juin 2017, l’utilisation de produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate est en effet interdite en Wallonie.
  • Depuis le 6 octobre 2018, l’ensemble des herbicides totaux de synthèse (herbicides qui détruisent toutes les plantes sans distinction) sont interdits par le gouvernement fédéral, tant à la vente qu’à l’utilisation.
  • Et depuis 2019, la législation prévoit une interdiction de vente des herbicides sélectifs de synthèse (qui laissent pousser le gazon, mais détruisent les autres plantes). Vous êtes en possession de ce type de produits ? Passé le 31 décembre 2019, plus aucune utilisation ne sera tolérée. Si vous souhaitez déjà vous débarrasser de votre stock, sachez que les parcs à conteneurs sont équipés pour réceptionner les contenants de produits pesticides, même encore remplis.

D'accord, mais quelles solutions s'offrent à moi ?


L'asbl Adalia 2.0 répertorie de nombreuses solutions naturelles sur cette page. Entre autres :
  • Le désherbage thermique avec un brûleur à flamme directe alimenté par une grande ou une petite bonbonne de gaz, avec de l’air chaud soufflé par un désherbeur thermique électrique ou encore avec de l’eau chaude, à 70°C minimum.
  • Le désherbage mécanique en débroussaillant, en tondant, en utilisant un jet d’eau sous pression, ou avec l'utilisation d'outils manuels.
  • Et le désherbage chimique avec certains herbicides qui contiennent des acides organiques au faible impact sur l’environnement en comparaison avec les molécules de synthèse.
Attention : l’utilisation d’eau de Javel, de sel ou encore de vinaigre pour désherber le trottoir est interdite puisque nuisible pour les eaux de surface et souterraines.

Pour plus d’informations : www.adalia.be
Sources : ASBL Adalia 2.0
Actions sur le document
« Décembre 2019 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
images.jpg