Monument aux morts

Le conseil communal du 10 avril 1920 a décidé, à la demande de la section locale de la Fédération nationale des anciens combattants, d’élever un monument en l’honneur des militaires et civils décédés ou disparus à la guerre 14-18 ou en déportation. Par la suite, ont été ajoutés les noms de trois militaires décédés à la guerre 40-45.

Inauguré le 15 août 1920, le monument se compose d’un socle massif en pierre d’Euville surmonté d’une statue « Dame Victoire » en bronze, due au sculpteur Pieter-Jan Braecke (Nieuwpoort 1858 – Nossegem 1938). Un Braecke qui livre ici une femme triomphante, œuvre empreinte du style de la Renaissance, bien éloignée de sa production habituelle d’après-guerre qui représente généralement des soldats ou des femmes en deuil tels ceux  par exemple de deux de ses monuments contemporains les plus connus, het Ijzermonument et het Oorlogsmonument, tous deux situés à Nieuwpoort.

Le bronze a été coulé en plusieurs parties à la Fonderie Nationale des Bronzes J. Petermann, Bruxelles.

Sur la face avant du socle est gravée l’inscription : « HONNEUR ET PATRIE – COURT-SAINT-ETIENNE À SES ENFANTS MORTS POUR LA BELGIQUE 1914-1918 1940 ».
Sur les deux faces latérales, les noms des 12 militaires tués lors de la 1
re guerre mondiale avec, en sus sur la face latérale droite, les noms des 3 militaires tués lors de la 2e guerre mondiale.
Enfin, sur la face arrière figurent les noms des 3 déportés civils décédés pendant la guerre 1914-1918.

Actions sur le document
« Octobre 2020 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031